• QUE VOULONS NOUS ?
• QU'AVONS-NOUS FAIT ?
• QUE FAISONS-NOUS AUJOURD'HUI ?
• QUI SOMMES-NOUS ?
 
 
 
 
 
QUE VOULONS NOUS ?

Nous vivons un temps de très fortes ruptures, - une situation qui, en Europe, suscite traditionnellement des propositions et projets inspirés d’une utopie.

Nous nous référons à « une utopie renouvelée » : les projets pour la ville, les plans et décrets font si peu appel à l’imaginaire !...Il s’agit d’inventer, dans tous les champs de l’activité urbaine des êtres humains et de leurs assemblées. Décider de principes fondateurs neufs. Définir des propositions pour l’action. S’engager, agir.

Nous ne visons pas l’établissement d’une « cité idéale pour un homme parfait ». Nous nous attachons aux conditions de la réalité contemporaine : nous avons appris le temps (de longues filiations de vie et d’histoire), l’espace (ses fragilités et ses complexités), le respect nécessaire de la diversité de nos opinions, convictions et croyances. Aucune naïveté en somme : nous savons l’utopie porteuse aussi de dérives totalitaires.

ACTION !

1 - Nous posons en principe, l’approfondissement et la réaffirmation de valeurs qui participent de notre culture européenne : le respect de l’être humain et de sa dignité personnelle, la capacité historiquement éprouvée d’une organisation économique, politique et sociale porteuse de progrès et de justice.

2 - Nous visons la formulation et les premières mises en œuvre d’un projet concret d’urbanité, pour une ville de nouvelle mesure, qui s’inspire de ces valeurs fondatrices : « Liberté- Solidarité-Beauté », Un projet humaniste pour une organisation urbaine et des pratiques sociales renouvelées.

3 – Nous concevons la ville de nouvelle mesure suivant une problématique de gestion stricte des ressources disponibles. L’espace, les richesses naturelles, l’environnement doivent faire l’objet d’une attention déterminée.

4 – Héritière des traditions festives, philosophiques et politiques, sociales et morales, culturelles et spirituelles de la ville européenne, la ville de nouvelle mesure exprime l’espérance et les premières ébauches d’une vie urbaine pacifiée.

Engagé par quelques premiers volontaires de la Société Civile, ce projet appelle aujourd’hui de nouvelles contributions :

TRAVAILLONS ENSEMBLE A L’INVENTION D’UNE VILLE DE NOUVELLE MESURE!

 
QU'AVONS-NOUS FAIT ?

Notre intention première était de fonder une ville sur un site déterminé. Une « hypothèse de site » a été définie en Franche-Comté, sur laquelle nous avons travaillé de 80/82 à 90/92. La « Charte pour une ville » a été publiée à ce moment : elle exprime les principes fondateurs auxquels se référeraient les acteurs du projet dans leurs relatons avec les habitants, les responsables locaux et régionaux.

L’image de la ville correspondait à la mise en réseau de neuf villages de tradition rurale et agricole, en vue d’un passage à de nouvelles formes de relations d’urbanité et un développement d’activités à caractère contemporain. Des projets ponctuels ont été réalisés. Une structure commune a été créée avec le concours des municipalités intéressées, qui préfigurait la gestion intercommunale du projet avec une participation active des habitants et élus locaux (CICAME : Conférence Intercommunale pour la Création d’Activités et la Maîtrise de l’Environnement).

Cette première entreprise concrète en vue de la fondation d’une ville de nouvelle mesure, a été interrompue en 92. Une brochure a été publiée en 94, qui expose et évalue différents aspects de cette démarche en Franche-Comté.

En juin 99, en relation avec le Groupe de travail  « FIHUAT / association pour une ville », a été publiée la « Proclamation de Bellinzona » ; elle réactualise et confirme les principes fondateurs d’une ville de nouvelle mesure.

A diverses reprises, nous avons participé aux congrès de la FIHUAT (Fédération Internationale pour l’Habitation, l’Urbanisme et l’Aménagement des Territoires). A l’occasion du congrès de Rotterdam (septembre 2000), la FIHUAT a édité et diffusé une brochure bilingue anglais-français, qui présente une synthèse des propositions du Groupe de travail à cette date.  

Avec le concours des Editions du CERTU (Centre d’Etude sur les Réseaux, les Transports, l’Urbanisme et les constructions publiques), a été publié, en mars 2003, « pour une ville de nouvelle mesure / point d’étape 2002 »

 
QUE FAISONS-NOUS AUJOURD'HUI ?

L’association « pour une ville » poursuit le développement des travaux, études et échanges correspondant à l’énoncé et l’approfondissement de propositions nouvelles.

Ces travaux sont engagés suivant cinq thèmes généraux qui nous semblent couvrir l’ensemble des questions à prendre en compte dans l’invention d’une ville de nouvelle mesure : « l’espace », « le temps », « l’économie », « la politique », « la vie en ville de nouvelle mesure ». Ils se trouvent chacun déclinés en sous-rubriques qui peuvent faire l’objet de synthèses transversales. Sous le thème « panorama », se trouvent regroupés un ensemble de textes qui ont été publiés au fil de nos travaux.

Avec notre site www.pouruneville.com nous souhaitons élargir le réseau des acteurs du projet et appeler à de nouvelles contributions : à vos claviers

 
QUI SOMMES-NOUS ?

« Oser ! L’Histoire, c’est aussi cette décision prise : en ce lieu, aujourd’hui rassemblés, porteurs de passé et d’espérances complémentaires, nous fondons la ville ! Acte d’existence !.. » (pour une ville / « propositions initiales » - novembre 75).

Sur la base de cette interpellation fondatrice, nous avons engagé dès 75/77, au sein de l’association « pour une ville », « les travaux et études préliminaires à la fondation d’une ville et nécessaires à son établissement » (J.Off. du 26 juillet 1977). Il s’agit bien d’inventer et établir « une autre ville » qui corresponde à nos exigences nouvelles en matière d’économie, d’organisation politique et prise de décision, d’impératifs sociaux, philosophiques, culturels, spirituels inédits.

Dès ce premier temps de notre démarche, des réunions, publications, rencontres, groupes de travail nous ont permis d’engager un travail partagé de recherche-application : volontaires intéressés par la ville et les nouvelles formes d’urbanité, militants associatifs, étudiants, enseignants, élus, urbanistes, professionnels de l’action sociale et de l’aménagement,…

En collaboration avec la FIHUAT, l’association a proposé et mis en place un Groupe de travail  « FIHUAT /association pour une ville » (Congrès FIHUAT à Helsinki / septembre 1993). L’association est également membre de la COFHUAT, correspondant français de la FIHUAT.

L’ensemble des travaux, études et démarches réalisés par l’association, le sont à titre volontaire et bénévole

 

retour à l'accueil

 
 
tous droits réservés 2006 - contact