la politique
la politique
 
La Politique :
La ville est le reflet de la politique, sa source, sa scène, son théâtre, son substrat étymologique : la politique serait ainsi l’art d’organiser la cité, la citoyenneté, mais aussi l’art de vivre ensemble …Une toute autre perspective que la politique de la ville réduite aux arbitrages et programmes d’aménagement des quartiers, de maintien de la sécurité.
Agir pour une ville de nouvelle mesure, c’est donc et d’abord aborder la politique en ville en termes et thématiques de démocratie, de société civile, de réseaux, d’échanges…
Une avenue ouverte par notre Charte entre utopie et pouvoirs.

Les appels à contribution qui seront successivement proposés sur le thème "", vous permettront de présenter observations, critiques et suggestions pour l’invention partagée et progressive d’une ville de nouvelle mesure.


appel à contribution :

Urbanisme et urbanité
Refonder la ville aujourd’hui, c’est échapper à une organisation politique jusqu’ici définie par un territoire et une administration, et régie par une autorité unique. La politique dans la ville, c’est dépasser la gestion des biens pour assurer l’animation des liens. Le développement effréné des technologies de la communication ne saurait dispenser du développement durable des relations, des réseaux .
« La ville est espace de projets divers, voire conflictuels. Elle privilégie l’expérience multiforme de toutes les vocations et aptitudes. Champ d’expression de volontés partagées, elle témoigne du respect des différences. » (Charte pour une ville).
Civisme et Civilité : considérer la ville de nouvelle mesure, c’est prendre une autre mesure du pouvoir : non pas le pouvoir du prince ou du délégué, ni non plus le pouvoir concentrationnaire du modèle éclairé d’une cité idéale, mais plutôt dépasser le civisme politiquement correct pour une volonté civique reconnaissant de nouveaux pouvoirs et de nouveaux actes de gouvernement. « Cela suppose un principe de règlement non-violent des oppositions, affrontements ou conflits et des procédures convenues d’arbitrage au sein même de la communauté, sous la responsabilité et sous sa garantie de respect par les parties » (Charte pour une ville).
De nouvelles dispositions sont prises pour l’organisation de la vie politique et sociale ; nous les rapportons à une pratique d’autonomie et d’initiative individuelle, de libre exercice de l’esprit critique, de qualité des relations sociales, de disponibilité, de franchise par rapport aux pouvoirs constitués.

André Lombardet le 2005-07-12

Qu'en pensez-vous ? Si vous souhaitez contribuer à cette réflèxion cliquez ici !
Messages reçus en réponse :
épargne par françoise lenfant
comment faire des économies ?
lecture texte Lombardet par patrick Bonifait
J'aime assez ces rappels à la charte, qui a été un travail considérable d'écriture à plusieurs, et j'en verrais aussi en en-tête du groupe espace ( 3 articles à citer).

pb
Lien utile par Patrick Bonifait
http://forums.application.developpement-durable.gouv.fr/rubrique.php3?id_rubrique=1
 
 
l'espace le temps l'économie la vie panorama
espace temps économie vie panorama
retour à l'accueil
la politique
 
tous droits réservés 2006 - contact